spatika

spatika

LILITH

         Selon la Kabbale juive, Lilith (en hébreu : לילית) est, en Éden, la première femme et la première compagne d’Adam, avant Ève.

 

          Cela n’est pas démenti par la lecture de la Bible. Et, où nous pouvons voir l’hypocrisie de la religion catholique, qui préfère parler d’une femme soumise à l’homme en négligeant la trame réelle des écrits.

 

 


         La première mention du personnage de Lilith remonte au mythe Nanne et l'arbre huluppu, relaté dans la tablette XII du mythe Gilgamesh, Enkidur et le Kur. Cette tablette, qui date de 2000 av. J.-C., a été retrouvée à Ur, cité mésopotamienne actuellement en Irak, dont serait originaire Abraham selon la tradition de la Torah, de l'Ancien Testament et du Coran.  Son texte fut publié en 1930 par C.J. Gadd, du British Museum. C'est le premier texte retrouvé faisant état d'une ki-sikil (« jeune femme »)lil-là (« aérienne »), qui vivait dans un arbre (l'huluppu, assimilé au saule) sur les bords de l'Euphrate, arbre que la déesse Inanna sauva des eaux en le plantant dans son jardin sacré à Uruk.

 

 

 

 

Genèse 1,26 Elohim dit : Nous ferons Adam, le Glébeux, à notre réplique, selon notre ressemblance.

Genèse 1,27 Elohim crée le Glèbeux, il le crée.

Mâle et femelle, il LES crée. (Naissance d’Adam et de Lilith.).

 

       Aussitôt ils ont commencé à se quereller. Lui disait : 'Tu te coucheras en dessous' et elle disait : 'C'est toi qui coucheras en dessous, puisque nous sommes égaux et tous les deux formés de la terre.' Et ils ne s'entendaient pas. Lilith contesta les revendications de son mari à être le chef de famille, faisant ressortir l’équivalence de ses droits au sein du couple, équivalence résultant des conditions mêmes de la création. Adam maintint son intransigeance, affirmant qu’il était le seul maître et la situation ne fit que s’aggraver. Lorsque Lilith se fut rendue à l’évidence que l’entêtement d’Adam était sans espoir, elle se résolut à l’ultime démarche possible : elle invoqua le nom de l’Ineffable. Elle reçut alors miraculeusement des ailes et s’en fut par les airs hors du Jardin d’Eden.

        Sur quoi Adam a prié le Créateur en lui disant : 'Ô Seigneur de l'univers, le femme que tu m'as donné s'est enfuie loin de moi !' Alors, Yahvé dépêcha trois anges à la poursuite de Lilith : Senoy, Sansenoy, et Semangeloph afin de la persuader de retourner à son foyer auprès de son mari. Lilith ne voulut rien entendre, même après que les anges lui eurent rapporté la sentence du Seigneur : elle mettrait au monde de nombreux enfants et cent de ses fils devraient mourir chaque jour. Désespérée par l’effroyable cruauté du châtiment, elle pensa mettre un terme à son malheur en se jetant dans la Mer Rouge. Mus par le remords, les trois anges lui accordèrent alors en compensation de la rigueur du jugement, qu’elle aurait tout pouvoir sur les enfants nouveau-nés, pendant huit jours après leur naissance pour les garçons, pendant vingt jours pour les filles, en outre, elle jouirait d’un pouvoir illimité sur les enfants nés en dehors du mariage. Toutefois, elle devrait s’engager à perdre ces pouvoirs chaque fois qu’elle verrait sur une amulette l’image de ces anges. C'est la raison pour laquelle certaines sages-femmes juives mettaient au cou des petits enfants des pentacles portant les noms des trois anges, et qu'elles inscrivaient sur les murs de la chambre où reposaient les femmes en mal d'enfantement, les mots : adim ch anah chouts Lilith ('Que Lilith soit éloignée d'ici')."

 

 

Il s’agit peut-être du plus ancien mythe de révolte féminine.

 

Genèse 2,21 Elohim fait tomber une torpeur sur le Glébeux. Il sommeille. Il prend une de ses côtes et ferme la chair dessous.

Genèse 2,22  Elohim bâtit la côte qu’il avait prise en femme. Il la fait venir vers le Glébeux.

Genèse 2,23  CELLE-CI, CETTE FOIS, c’est l’os de mes os, la chair de ma chair.

 

Lilith la réprouvée n’avait cependant rien perdu de sa séduction. Il arriva qu’elle rencontra un jour Samaël, maître des anges déchus, qui la trouva en train de se lamenter sur ses erreurs et sa solitude et il tomba amoureux d’elle. D’accord avec Lilith sur la question de l’égalité des sexes et de la similitude qui existaient entre eux, ils ont deviendront époux, ainsi, Samaël s’installa avec elle dans la vallée de Jehannum, le Géhenne ». Pour désigner davantage le rôle néfaste du couple maudit, le Talmud désignera Samaël du nom d’Adam-Bélial – dans lequel la racine bel est évocatrice de désolation et d’anéantissement. De son union avec Samaël, elle deviendra la Reine des forces du mal, Reine de Saba et immortelle.

"Samael, quand il apparait sous la forme serpentine, est appelé Satan. Quel que soit son nom, il est l'être connu sous le nom de l'esprit du mal....Son nom occulte est Samael, 'Le poison Dieu'. Samael est le nom du serpent qui a séduit et tenté Adam et Eve, et ils sont une seule et même chose et sont tous les deux maudits."

 

Après que Dieu ait créé le monde, Samael a pris ses suivants et est descendu à cheval sur un serpent et il a vu les créatures que Dieu avait créé. Parmi elles il n'en a pas trouvé d'aussi habile à faire le mal que le serpent, comme il est dit, maintenant le serpent était ' la pire de toutes les bêtes sauvages' (Genèse 3:1). Son apparence était comme celle d'un chameau et Samael est monté sur lui.

 

Sous la forme d’un serpent, Samael est venu à Eve dans la nuit et l'a séduite, et elle a conçu Caïn. Plus tard, alors que Eve était enceinte de l'ange, Adam est venu à elle, et elle a conçu Abel. D'autres disent que c'est le serpent lui-même qui a séduit Eve. Après qu'il ait vu Adam et Eve accouplés, le serpent conçu une passion pour elle. Il a même imaginé tuer Adam pour épouser Eve. Alors il est venu à Eve quand elle était seule et il l'a possédée et engrossée. C'est ainsi que le serpent fut le père de Caïn, qui a été par la suite le meurtrier de son propre frère. Lorsque Caïn est né, Adam savait qu'il n'était pas de sa semence, car il n'était pas à son image. Au lieu de cela, l'apparence de Caïn était celle d'un être céleste. Et quand Eve a vu que son apparence n'était pas de ce monde, elle a dit : ' J'ai acquis un enfant masculin avec l'aide de Yahvé.

 

 Genèse 4,1 Adam pénètre Eve, sa femme. Enceinte, elle enfante Caïn. Elle dit « j’ai eu un homme avec Helohim ».

Genèse 4,2 Et elle ajoute à enfanter son frère Abel.

 

 A partir de la naissance de Seth, Adam n'a pas eu que des fils qui étaient à sa propre ressemblance. Seth a donné toutes les générations des justes, tandis que toutes les générations descendant de la semence de Caïn sont méchantes, jusqu'à ce jour."

Pendant 130 années Adam est resté séparé de son épouse et n'a pas engendré. Après que Caïn ait tué Abel, Adam n'a pas voulu copuler avec son épouse.  De l'instant où la mort a été décrétée sur lui et sur le monde entier, il a dit « pourquoi devrais-je engendrer des enfants pour la terreur ? »,  et immédiatement il s'est séparé de son épouse. Et deux esprits femelles (Lilith et Naamah) sont venus copuler avec lui et concevoir des enfants. Et ils sont des esprits mauvais du monde qui s'appellent les fléaux de l'humanité ...

 

Puis Adam pardonne et revient à Eve.

 

Genèse 4,25 Adam pénètre encore sa femme, elle enfante un fils.

Elle crie son nom, Shet : « Oui, Elohim m’a placé une autre semence à la place d’Abel : Oui Caïn l’a tué. »

 

 

Article fait à partir de Wikipédia.



26/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres