spatika

spatika

PETITION pour SAKINEH

Sakineh attend la décision finale

source REUTERS:  17 janvier 2011
    << La peine de mort par pendaison infligée à l'Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani a été suspendue, indique un parlementaire iranien cité lundi par l'agence de presse Isna. Une première condamnation à la lapidation pour adultère avait déjà été suspendue après la vague d'indignation soulevée par son cas, mais elle restait sous le coup d'une condamnation à mort pour complicité dans le meurtre de son mari.
    "Bien qu'il n'y ait pas eu de décision définitive quant à la lapidation, la peine de mort par pendaison a été suspendue du fait de la grâce sollicitée par ses enfants", écrit Zohre Elahian, président de la commission parlementaire des droits de l'homme, dans une lettre adressée à la présidente brésilienne Dilma Rousseff. La peine de Sakineh, arrêtée en 2006, a été commuée en dix ans de réclusion, précise-t-il.
    L'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a accordé l'asile à Sakineh en juillet, ce qui avait mis Téhéran dans l'embarras. >>
    << On lui reprochait d'avoir eu un amant après la mort de son mari. On lui a ensuite reproché d'avoir causé la mort de son mari en l'ayant assassiné. Aujourd'hui, et après plusieurs rebondissements, le véritable assassin a été arrêté pour être ensuite relâché. Pourquoi ? C'est un mystère. >>
Le 11 juillet 2011
    << Cela a fait un an jour pour jour que la condamnation à mort par lapidation de Sakineh Mohammadi Ashtiani a été suspendue par la justice de son pays. Depuis, le sort de cette Iranienne de 44 ans est toujours en suspens. Il est surtout tombé dans l'oubli médiatique, alors qu'elle croupirait toujours dans la prison de Tabriz, la capitale de la province de l'Azerbaïdjan oriental, dans le Nord-Ouest de l'Iran, pour un crime qu'elle jure ne pas avoir commis. Il y a quelques jours, toutefois, le comité national contre la lapidation donnait de ses nouvelles. Par l'intermédiaire du site Stopstonningnow.com, il rapportait en effet les déclarations du procureur de l'Azerbaïdjan oriental, Malek Ajdar Sharifi, qui a fait savoir que la prisonnière avait été autorisée à sortir de sa cellule pour se rendre à l'enterrement de sa mère. Sakineh est en «parfaite santé et comme ses co-détenues elle jouit de tous les droits accordés aux prisonniers», a-t-il affirmé. Selon lui, elle «rencontre régulièrement sa famille conformément au règlement». La justice n'aurait en revanche toujours pas tranché son cas. «Son dossier suit le parcours judiciaire traditionnel», a poursuivi le procureur. Interrogé en janvier sur les probabilités d'annulation de la peine de cette femme accusée d'adultère et de complicité de meurtre de son mari, il avait estimé que «tout est possible», reconnaissant quelques «doutes» sur les preuves dont disposerait la justice. >>
     << En attendant, Sakineh «reste dans les limbes», dénonce le comité contre la lapidation. Sa situation insoutenable perdure depuis plus de cinq ans. Rappelons que cette mère d'une fille de 17 ou 18 ans, et d'un garçon de 22 ou 23 ans, a été reconnue coupable en mai 2006 d'avoir eu «une relation illégale» avec deux hommes après la mort de son mari. Elle a subi un premier châtiment – 99 coups de fouet – sous les yeux de son fils, sans que cela ne satisfasse la justice iranienne. Elle s'est également vu infliger la peine de 10 ans d'emprisonnement pour son implication dans le meurtre de son mari.  Outre l'adultère, son premier crime, la justice iranienne l'accuse d'avoir fomenté l'assassinat de son mari avec son amant -un cousin de son époux. En 2007, la cour suprême a confirmé sa condamnation à mort, pour homicide. >>
     << Un jour, ils disent que sa condamnation à la lapidation est sous examen, et un autre jour ils affirment qu'elle n'a jamais été condamnée à être lapidée, déplorent les membres du comité sur le site. Un jour, ils disent qu'elle est incarcéré pour complicité dans l'assassinat son mari, et un autre que son cas est en cours de complément d'enquête. Tel est le traitement par le régime de la plupart des prisonniers en Iran», assènent-ils. Selon eux, bien que le régime subisse une «intense pression de l'opinion publique et des autres gouvernements, (…) il ne veut pas reconnaître sa défaite en libérant Sakineh. >>
     <<  Le Comité international contre la lapidation appelle une nouvelle fois à ce que des pressions soient exercées sur le régime islamique d'Iran pour libérer Sakineh Mohammadi Ashtiani ainsi que son avocat, (Javid) Houtan Kian.» Ce dernier a été arrêté en octobre 2010, et les autorités n'ont communiqué aucune information sur sa situation juridique depuis le 1er novembre 2010, indique Amnesty International. >>
Avril 2011
     << En avril 2011, Amnesty International a écrit aux autorités iraniennes pour leur demander des éclaircissements sur la situation juridique de Javid Houtan Kiyan. L'organisation n'a pas reçu de réponse. «Si, comme tout semble l'indiquer, il est détenu uniquement en raison de l'exercice pacifique de son droit à la liberté d'expression, en particulier pour le travail mené en tant qu'avocat de Sakineh Mohammadi Ashtiani, il doit être remis en liberté immédiatement et sans condition», écrivait-elle le 8 juillet. «Une enquête doit être ouverte sans délai sur les allégations selon lesquelles il a été torturé en détention, et toute personne présumée responsable de ces agissements doit être traduite en justice». >>

Allez sur le site Stopstonningnow.com pour signer la petition en sa faveur!!!!!!!!!!!


       les Mollah s'acharnent sur cette femme qui représente le diable pour eux! La religion, sous toute ses formes, est vraiment à proscrire. Notre dieu intérieur devrait seul suffire à guider notre vie.  

 

______________________________________________________________________________________________________________

 

           Malek Ajdar Sharifi, chef de la justice de la province iranienne de l’Azerbaïdjan oriental a déclaré ce dimanche 25 decembre : << Mme Sakineh Mohammadi a commis deux délits: l’adultère pour lequel elle a été condamnée à la lapidation et la participation au meurtre de son mari pour lequel elle a été condamnée à dix ans de prison . Nous ne sommes pas pressés. Nos spécialistes de la loi islamique sont en train d'examiner la condamnation d'Ashtiani pour voir si on peut transformer la peine de lapidation en pendaison. >> rappelons que Sakineh Mohammadi Ashtiani purge actuellement sa peine.
          En vertu de la charia (loi islamique), en vigueur depuis la révolution de 1979, l'adultère est passible de la peine de mort par lapidation en Iran tandis que le meurtre, le vol et le viol sont passibles de pendaison. L'Union européenne avait qualifié l'année dernière de "barbare" la condamnation à mort par lapidation, le Vatican avait appelé à la clémence et le Brésil avait offert l'asile politique à Sakineh.

 

RESPECTER LES ENGAGEMENTS INTERNATIONAUX

 

          << La France, vivement préoccupée par les informations faisant état de l'exécution prochaine par pendaison de Mme Sakineh Mohammadi Ashtiani demande instamment aux autorités iraniennes de renoncer à cette exécution et de respecter les engagements internationaux auxquels l'Iran a librement souscri. >>, a déclaré Bernard Valero, le porte-parole du ministère des affaires étrangères.

         << La France rappelle son opposition constante à la peine de mort, partout dans le monde et en toutes circonstances.  Selon des informations recoupées, ce seraient des centaines de personnes qui auraient été exécutées en Iran tout au long de l'année 2011. >> a affirmé M. Valero.

          Selon un décompte de l'AFP établi à partir d'informations parcellaires publiées par les médias locaux, il y a eu deux cent soixante-dix-sept exécutions en Iran depuis le début de l'année. En 2010, Human Rights Watch y en avait recensé trois cent quatre-vingt-huit, Amnesty International, deux cent cinquante-deux.

           L'Iran est l'un des pays qui procèdent au plus grand nombre d'exécutions dans le monde, avec la Chine, l'Arabie saoudite et les Etats-Unis.

           Quand comprendrons nous enfin qu'il n'ya pas deux islam?,  un moderé et l'Autre! Combien de bons musulmans s'elevent pour protester contre ces pratiques des temps anciens? aucun!!!!!
         

Alors arretez de me traiter de paranoiaque en craignant cette religion orientale qui deferle sur nous!!!!!

 

source: Le Monde.

 

 



28/08/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres