spatika

spatika

Briser ses chaînes

 

 

                                        

 


       Être à l'écoute de l'inconscient c'est se mettre à l’écoute des dépendances affectives qui surgissent dès les premiers temps de la vie, car ce sont elles qui se révèlent et appellent pour se faire entendre à travers la parole et les rêves de nombres d'analysants. Le fait de le considérer m'est apparu indispensable.


       Les difficultés – de part et d’autre - à couper le cordon entre parents et enfants sont au cœur de notre difficulté à nous épanouir. Le prendre en compte c'est se donner les moyens de l'autonomie. C'est aussi envisager de nouer des rapports de dépendance plus heureux, quel que soit le terrain sexuel, affectif, amical ou professionnel.
       Les relations œdipiennes et le développement de la personne en fonction de sa seule sexualité restent essentiels dans l’étude de la psyché. Chacun peut en effet s'interroger sur l’ambiguïté des sentiments amoureux entre parents et enfant, et il est indéniable que la sexualité se trouve à l’origine de bien des symptômes.
       Nous sommes tous dépendants, de l'amour comme de l'air, de la nourriture comme de la reconnaissance. Il ne s’agit donc pas de rompre les liens pour se condamner à la solitude mais de bien mener les séparations afin de nouer de plus sereines relations.
       Certains d'entre nous souffrent plus particulièrement, consciemment ou non, de dépendances douloureuses, et peinent plus que d’autres à renoncer à ce qui les maintient dans la souffrance. Ils auront l’impression de ne jamais pouvoir en sortir faute d’en connaître la cause.
       Nous pouvons traduire cela par des liens affectifs ou liens energitiques. (Ces liens énergétiques sont valables avec les vivants, les morts et même les ancêtres !). Le plexus solaire est le siège de la relation à l'homme : nous créons des liens énergétiques qui partent réellement du plexus pour nous relier aux gens que nous aimons. (ce n'est pas une image c'est une réalité énergétique)
       Ce faisant nous créons un état de symbiose : ce qui fait que nous pouvons partager beaucoup de choses, mais en même temps que nous pouvons nous retrouver désarmés face à eux. Ces liens concernent autant les ancêtres, les morts, que les vivants.
       Il peut arriver que ces liens deviennent "toxiques" c'est à dire qu'ils induisent des souffrances ou des comportements que nous ne pouvons plus supporter (par exemple rapport conflictuel avec la mère).
Dans ce cas de l'énergie stagnante va s'accumuler dans le corps.
       Certains guérisseurs les coupent avec des cristaux à distance : c'est de la chirurgie énergétique.
       Avec l'accompagnement d'un chamane, lors d'une seance de relaxation dirigée, la visualisation de ces liens toxiques permet de les apprehender et donc de les detruire. Cette methode a l'avantage d'être simple et de donner à la personne qui souffre l'opportunité d'être acteur de sa guerison.

 

 

 

 



27/10/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres