spatika

spatika

être ou avoir

         Il y a naissance lorsque la poche d'eau se perce, (naissance foetale), et que le bébé apparait. Il y a naissance à la fin de cette vie terrestre, car la putréfaction (eau!) nous fait changer de corps. Nous sommes notre dieu en germe, l'incarnation c'est être ciel sans quitter la terre.
        On vit sur des mauvaises images d'Epinal d'un mauvais catholiscisme. Le paradis sera ce que nous faisons de cette terre, de même, il n'y a pas d'enfer aprés, car il est là maintenant. Notre passage sur cette terre nous permet d'évoluer et de grandir; ainsi dans une autre vie notre apport de lumière  en sera plus grand.

        Tant qu'il n'y a pas de communauté de lumière dans nos communes, l'amour ne pourra être! Ainsi dans ces communautés, chacun doit apprendre à être, il y a communauté lorsque 2 personnes se rencontrent et forment un couple.

<<Le soleil qui est en nous essaie de réveiller ceux qui sont dans la nuit pour aller à la lumière.>> Luc, chap 18, verset 15-51     
Dans l'humilité du travail et du temps présent, il faut apprendre à être. Pour ce faire, il faut supprimer beaucoup de choses, ainsi en est il de FAIRE et POUR AVOIR; mais leur contraire n'est pas envisageable non plus. ne plus faire n'est pas se laisser faire et ne plus agir pour avoir n'est pas rester pauvre, nous sommes condamnés à une croissance éternelle. Nous devons sentir que l'être n'est jamais achevé et que chaque jour, nous devons nous construire, aussi l'AVOIR est un obstacle sur cette route.
      Parce qu'il n'y aura que des petites communautés qui monteront en déité, nous devons fonder une communauté chaude dans ce monde refroidi; (feu = foyer!). La religion a perdu son impact car elle s'est noyée dans de la bimbeloterie (soutane, vatican!), et nous ne devons jamais oublier que l'on peut être riche en étant au Rmi.
      Se servir de la bible pour faire une religion est une abomination, qui nous envoie dans le mauvais sens, c'est une chose insensée! Nous avons cessés de vouloir grandir pour jouir des richesses terrestres. A l'heure actuelle consomner c'est être. La publicité aide à cela, en se colorant de symboles magiques. Dans la course à l'argent, l'homme s'aliéne. En se fermant à son dieu intérieur, il devient un individu, (quelqu'un qui s'isole et qui se ferme est en enfer!) et n'est plus une personne.
Une personne a du rayonnement et résonne, elle peut entrer en relation avec quelqu'un, car elle est en son soleil. Le patient, celui qui souffre, doit savoir attendre pour le devenir. Mais devenir une personne ce n'est pas être un personnage qui s'impose.
      Nous sommes la chenille qui se réfugie dans un champ de chou, par peur de mourir de faim, et refuse de devenir un magnifique papillon.



 



24/08/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres