spatika

spatika

agorisme

    Nous avons assistés à une décote par Standard & Poor’s et Moody’s de la France de AAA à AA+.

 


 

     François Hollande et N.Sarkozy auront donc l’honneur de passer à l’histoire comme étant les premiers présidents ayant vu une décote pendant leur terme. Et bien entendu, on blâme tout le monde sauf eux.

     

     On blâme S & P et pourtant ils ne sont que les messagers. Ils ne font que signaler ce qui est évident. On blâme les "riches"  qui refusent de payer une politique suicidaire à laquelle ils n’ont pas votés.

 

     Ces méchants radicaux qui osent exiger que l’État français cesse de dépenser comme un matelot en permission et ramène son budget en équilibre d’ici 5 ans, (C’est drôle comment c’est devenu radical de nos jours de faire preuve de responsabilité), et cesser d’endetter les contribuables au profit des banquiers.

      Pis encore, Ô sacrilège! Si on voulait renverser la vapeur et commencer à rembourser cette dette. On serait probablement portés au bûcher et brûlés pour notre impertinence.


 

      A tout cela, il ne nous reste à nous, pauvres hères, que la débrouille pour nous en sortir !!!!!!

 

Nous devons apprendre à recréer un système, à notre niveau, pour remplacer ce mammouth  étatique sclérosé et lymphatique par un système d’échange, sans taxe ni TVA, pour payer le prix juste.

 

 

 

 

 

L'économiste libéral Frédéric Bastiat :

 

 « Il ne faut attendre de l'État que deux choses : liberté, sécurité, et bien voir que l'on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième » ;

 

 « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde » ;  

 

Benjamin Franklin : « Ceux qui peuvent renoncer à la liberté essentielle pour obtenir un peu de sécurité temporaire ne méritent ni la liberté, ni la sécurité » ;



02/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres