spatika

spatika

ABRACADABRA

La formule ABRACADABRA, trop souvent servis par amusement est un puissant moyen de transformer, sans pouvoir de retour, une situation. Elle fait appel aux forces de l’au-delà pour nous aider à réaliser la permutation. Elle n’est bien sur qu’un des moyens mais c’est celle qui finalise. Ne pas oublier que l’écriture sémitique s’écrit et se lit de droite à gauche !!!!

 

Aussi, en réalité il faut la lire « ARBADACARBA. ».

 

 

          De cette  formule, plusieurs étymologies d'origines orientales ou moyen-orientales sont attestées. Elle peut venir d'une transformation de "adhadda kedhabhra"= que la chose soit détruite, ou "évra kedebra" qui veut dire "je créerais d'après mes paroles en araméen. Elle pourrait provenir de l'hébreu « Ha brakha dabra » (« הברכה דברה »), qui signifie « la bénédiction a parlé », ou « Abreg ad Habra », « envoie ta foudre jusqu'à la mort ».

 


          Autre étymologie, défendue notamment par le Robert historique de la langue française, la formule, attestée en latin tardif, serait empruntée au grec. Elle proviendrait du nom d'Abraxas, dieu intermédiaire dans le système gnostique de Basilide (mort en 130). Ces mots grecs ont été expliqués par E. Katz comme des lectures en boustrophédon (écriture continue de gauche à droite puis de droite à gauche) d'une formule hébraïque arba (quatre), dâk (du verbe « casser ») arba, c’est-à-dire « le quatre (cryptogramme pour le Tout-Puissant) anéantit les quatre (éléments) » . Ne pas oublier que l’écriture sémitique s’écrit et se lit de droite à gauche !!!!

 

           Son usage est répandu dans la gnose et la pensée pythagoricienne ésotérique. Déclinée jusqu'à sa dernière lettre par ordre rétrograde sous forme triangulaire, elle est un puissant talisman. C'est ainsi qu'on la trouve dans le poème daté du 2e siècle. de l'érudit romain Serenus Sammonicus, « De Medicina Praecepta », il est prescrit à toute personne atteinte de fièvre hémitritée ou demi-tierce de porter une amulette ou un phylactère contenant le mot écrit sous la forme d'un cône inversé. 

 

 

 



14/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres