spatika

spatika

Mon passé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Dans cette journée ensoleillée d’automne,

le voile de l'oubli se déchire

et laisse apparaître ton visage.

Il vient, du passé, troubler mon équilibre

tel un séisme dévastateur

et bousculer mon univers.

Comment savoir appréhender ce fantôme

qui se dessine dans ton regard d’enfant, 

le faire vivre, en ces jours d’aujourd’hui.

Comment oublier cette enfance abandonnée

si loin dans mes souvenirs et vouloir accepter

ta présence sans me renier.

Savoir t’apprivoiser. 



03/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres