spatika

spatika

Cardamome

 La cardamome est surtout utilisée en médecine ayurvédique sous le nom de Elaci. Cette plante est utilisée depuis des millénaires par la médecine ayurvédique pour soigner de nombreux troubles digestifs.

     Originaire de l'Inde et de Ceylan, on la cultive dans toute l'Asie du Sud-est et en Amérique. On la retrouve au Guatemala. En Asie du Sud, la cardamome verte est largement utilisée pour traiter les infections dans les  dents et les gencives, pour prévenir et traiter les problèmes de gorge, la congestion des poumons, la tuberculose pulmonaire et l'inflammation des paupières.  

Panacée de la médecine chinoise.

 

Elle permet également de neutraliser l'odeur de l'ail quand on en croque après le repas.

Elle aurait aussi été utilisée comme antidote contre les venins de serpent et de scorpion.

 Elle était comme « petit cardamone » un des multiples constituants de la thériaque de la pharmacopée maritime occidentale au 18e siècle.

 

 

  • Propriétés de la plante

Augmente les sécrétions gastriques et biliaires, gastro-protecteur (comparable à la ranitidine).

Antispasmodique puissant par activité sur les récepteurs muscariniques, anti-inflammatoire, antalgique.

Stomachique, carminatif, stimulant.

Antiseptique intestinal, anti-mycosique.

Régulateur de la digestion et de la flore intestinale.

Favorise le développement de la flore saprophyte pour permettre l’élaboration d’un “bouclier bactérien”.

  • Propriétés de l'huile essentielle

Anti-inflammatoire, analgésique, antispasmodique

Anti-microbienne, anti-mycosique

Augmente la sécrétion biliaire et les sécrétions gastriques.

 

Indications

  • Indications de la plante entière (phytothérapie)

Gastralgies et gastrites.

Indigestions, flatulences, aérogastrie.

Colopathie fonctionnelle, coliques, diarrhées.

Spasmes digestifs.

Maladie de Crohn.

Dépression nerveuse.

  • Indications spécifiques de l'huile essentielle (aromathérapie)

Dysmicrobisme intestinal, spasmes digestifs, colopathies, candidoses digestives.

 

Mode d'action connu ou présumé :

La métabolisation des dérivés du phénylpropane produirait des composés de type amphétamine ou mescaline.

  • Formule de régulation de la flore intestinale :

H.E. Basilic Ocimum basilicum (partie aérienne fleurie) 0,5 gramme

H.E. Cardamome Elettaria cardamomum (graine) 0,5 gramme

Gomme guar 2,8 grammes + H2 O qsp 250 ml (diminuer éventuellement le dosage de gomme à la préparation, de manière à obtenir une consistance sirupeuse)

  • Prendre une cuillerée à café deux fois par jour après les repas de midi et du soir, dans 3/4 de verre d'eau tiède. Bien mélanger avant absorption. Par cures discontinues, pendant 20 jours puis 10 à 20 jours par mois.

Réglementation

 

Pharmacopée Français;  liste A (fruit)

Effets indésirables éventuels et précautions d'emploi

Toxique à la dose de 5 grammes de poudre de noix : soif, nausées, sécheresse de bouche, vertiges, vomissements, sueurs, maux de ventre et de tête, hypothermie, tachycardie, insomnie puis sommeil profond, délire, hallucinations, collapsus

L’huile essentielle est mutagène

Éviter l’emploi de l’huile essentielle chez la femme enceinte et l’enfant

Toxicité myocardique, élévation des CPK

Mode d'emploi : En tisane :
Faire une décoction de 3 minutes, en utilisant les graines (1/2 à 1 c. à thé) ou réduire les graines en poudre et faire une infusion de 10 minutes. Elle s'utilise souvent en association à d'autres épices ou plantes (avec le thé vert par exemple).

Teinture-mère :
5 à 10 gouttes dans un peu d'eau. Jusqu'à 3 fois par jour.

 

Le soin palliatif ne doit en aucun cas être substitué à un traitement médical prescrit. Il ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

 

 

 

Article tiré de wikiphyto.



15/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres