spatika

spatika

Le Basilic

 

 

     Le basilic commun, également appelé basilic romain, herbe royale ou pistou est une plante de la famille des Lamiacées (labiacées, labiées). Le basilic commun est largement employé dans la cuisine en effet, les propriétés médicinales du Basilic sont, de nos jours, délaissées au profit de ses propriétés culinaires.

      Il existe une cinquantaine d’espèces de basilic, certaines, de saveur peu agréable, ne sont employés que pour leurs vertus médicinales.

      Il entrait dans le processus de momification, car les Égyptiens lui découvrirent très tôt des propriétés antibactériennes et de conservation. En Népal et Inde, le basilic est une plante sacrée déposée en offrande à Krishna, un dieu sauveur du monde. Il est planté autour de temples et glissé entre les mains des défunts, il est censé les protéger dans leur passage vers l'au-delà, mais il n’est pas utilisé dans l’alimentation.

Dans certaines régions d'Afrique, le basilic est utilisé pour conjurer le mauvais sort.

Dans l'Europe du Moyen âge, le basilic faisait partie des plantes de la sorcellerie. Prise en tisane, elle aiderait les femmes au long de leur grossesse, puis dans l'accouchement et augmenterait leur lactation.

Désinfectant, le basilic est employé par les arabes dans le traitement des aphtes, où il donne de bons résultats. Vermifuge, il est aussi un aliment qui favorise l'expulsion des gaz intestinaux, tout en réduisant leur production.

Il éloignerait les moustiques.

Stupéfiant léger, le basilic possèderait aussi des vertus narcotiques.

 

Partie utilisée : feuilles et sommités fleuries.

En infusion. Une cuillerée à thé de basilic séché par tasse d’eau bouillante. Après un repas riche, le basilic est censé faciliter la digestion.

Il est difficile d’évaluer les effets des fines herbes sur la santé parce que la quantité consommée est toujours très faible. L’ajout de basilic aux aliments permet tout de même de contribuer à l’apport en antioxydants. Nutriment-vedette : vitamine K.

Mode d'emploi : Infusion, poudre, essence, cataplasme, vaporisation, oenolé.

Oenolé. Nom générique des médicaments liquides destinés à l’usage interne qu'on prépare avec du vin et des principes médicamenteux.

 

 

    Le basilic, en pot, possède la curieuse propriété d’absorber les mauvaises ondes. Il suffit de mettre cette plante dans un lieu, où l’on se sent mal, et elle absorbera les radiations nocives, sans perdre ses qualités propres.

    Le basilic protège aussi des mensonges et il est bon d’en porter sur soi, lors de rencontres importantes.

 

 

 

Le soin palliatif ne doit en aucun cas être substitué à un traitement médical prescrit. Il ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

 

 

 



03/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres